Fabulations spéculatives

Les fables Peltoniennes. Regarder la mer. si.tɛʁ. Le continuum oiseau.

Fabulations spéculatives

Fabuler, c’est faire d’une expérience de pensée une histoire à raconter. Spéculer, c’est modéliser les variations spatiales et temporelles de faits existants pour prédire leur avenir possible. Utilisées par Citerr pour interpréter les territoires, la fabulation et la spéculation produisent des mondes miroir de perceptions hallucinées et de futurs potentiels : des futurités.

Les fables Peltoniennes

Poèmes électroniques

2017 →

Les espaces des réseaux numériques sont sans profondeurs. Tout y est plan, frontalité, devantures. Le temps aussi, qui s'y déroule de haut en bas et de bas en haut, comme un effet de surface.
Habiter ces sites et plateformes, c'est refaire l'expérience de la grotte, du pariétal.
C'est là que s'élaborent les fables Peltoniennes.

 

Les fables Peltoniennes

Regarder la mer

ÉcographiesAffiches

2022 →

Le langage visuel de la quantification statistique est la « raison graphique » de la mesure et des nombres.
Initialement conçu à des fins comptables et de gestion des flux entrants et sortants, son application s'est étendue à toute chose mesurable, du vivant aux phénomènes physiques.

Couplé à un code QR, il devient un élément de paysage. Le code matriciel se fait fenêtre, rivage. La géographie cède à l'écographie.

L'étymologie du préfixe éco- (comme dans économie ou écologie) provient du grec ancien οἶκος, oîkos (« maison »).

Regarder la mer

si.tɛʁ

Correspondances réticulairesÉdition transmédia

2022 →

Wilmer Miranda & Foucher Dubourg se définissent comme « chercheurs-migrateurs ».
Ils sont spécialisés en mésentropie, discipline scientifique qui étudie les structures dissipatives des pédoclimats.
Ils ont fondé l'agence Miranda&Dubourg Associés en 2018.

 

si.tɛʁ

Le continuum oiseau

Transcriptions pour piano midi

2022

Certains oiseaux utilisent leurs chants comme des balises de géolocalisation. Repris par leur congénères, leur écho dresse les contours mobiles de leur territoire.
Nous avons donné à cette cartographie chantée le nom de  « continuum oiseau ».

 

Le continuum oiseau